L’instant gourmand #6

Salut toi ! Aujourd’hui je te propose une recette de flemmard, mais super mignonne et instagramable. Le Poke Bowl ! Non sans rire, enfaite c’est juste hyper simple et super bon ! En réalité c’est un peu le même principe que la salade de riz, mais en beaucoup mieux.

Je fais partie des gens qui aiment faire des jolies assiettes, bien décorée. Je trouve que ça rend un plat très appétant (??), et j’adore. C’est comme si c’était meilleur juste parce que c’est beau. Et j’avoue aussi que mon réceptacle préféré pour dîner reste le bol. Le même qu’on utilise pour les céréales du matin, oui oui. Je trouve que c’est plus esthetique, ergonomique, plus pratique simplement. Et les modes des fashions foodistas d’internet me donnent visiblement raison puiqu’après le Smoothie bowl (recette à venir), le buddha bowl ou la soupe de mamie, c’est maintenant le Poke bowl qui prend place dans… tu l’auras deviné. (Un bol, bah oui).

Au final c’est quoi un poke bowl ? Bah oui on se le demande tous. A priori c’est un plat hawaïen qui se compose essentiellement de légumes et de poisson ou viande crus marinés. Il est accompagné de riz collant, ou du quinoa, du chou kale, des courgettes, des pousses de soja, des tomates, des concombres, des graines de grenade…
Enfin ce que tu veux quoi. l’important, c’est que ça doit rester HEALTHY. (Oui, oui, ce mot n’est pas mort).

Bref je vais te dire pourquoi j’aime cette idée, et comment je compose avec ce que j’ai dans le frigo pour faire mon poke bowl d’étudiant ( qui est végé en plus).

D’abord, c’est rapide a faire, simple et très bon. J’adore me faire une salade healthy avec plein de légumes, mais parfois j’ai la dalle et je veux qu’elle soit bien consistante. Et ensuite j’aime énormément le riz des sushis mais parfois j’ai juste la flemmasse de rouler mes algues avec tous mes ingrédients et manger une heure après. La tu mets tout dans le bol et Bam ! A table.

Facile.

La recette du Poke Bowl revisitée

(façon étudiant en galère).

Pas besoin de faire mariner ta viande ou ton poisson pendant des heures, on se casse pas le chou, on en met pas. Parce que c’est vachement moins galère.

 

Il te faudra pour la base de riz :

-Du riz a sushi

-Du vinaigre pour riz a sushi (+1cc sel et 1cc sucre)

Pour la base de légume : Ce que tu veux (ou que tu as)

-Du poivron rouge, vert, jaune

-De la tomate

-Du concombre

-Des pois chiches

-De l’oignon vert (ça ressemble à de l’oignon doux, gout ciboulette)

-De l’oignon rouge (Facultatif mais moi j’aime puer du bec)

-Des Champignons frais

-De l’avocat

(Ensuite libre à toi de rajouter ce que tu souhaites : des haricots rouges, des fèves, du soja, des croutons, du saumon fumé, des crevettes au curry, du surimi. Dans la cuisine, il y a pas de règles : on se fait plaisir).

On commence par faire cuire le riz a sushi :

La c’est l’étape la plus compliqué (bien que ce soit surtout plus chiant que compliqué). On commence donc a rincer son riz pour retirer toute l’amidon, il faut que l’eau soit clair se qui peut prendre 4/5 lavage. Le mieux est d’utiliser un tamis, qui permettra a l’eau amidonnée de se vider automatiquement.

La règle a retenir pour le riz a sushi c’est qu’on utilise autant de riz que d’eau (Exemple : 200gr de riz pour 200ml d’eau). On met donc la portion de riz et la portion d’eau dans une casserole à couvercle (la vapeur est essentielle : on ne doit jamais ouvrir le couvercle de toute la cuisson).
Puis on fait cuire pendant quelques minutes jusqu’à ébullition. Dès qu’on a les premières bulles, on baisse le feu à moyen pendant 10 min puis à faible pendant encore 10 minutes. (et en attendant on coupe nos légumes en dès).
Toute l’eau doit être absorbée par le riz. On laisse refroidir dans un saladier pendant qu’on prépare l’assaisonnement : au micro onde on fait fondre le sucre et le sel dans le vinaigre.

Une fois que c’est fait on mélange le riz a l’aide d’une spatule sans écraser les grains en ajoutant le vinaigre. Il faut comme « trancher » le riz avec une spatule, car cela évite de casser sa texture. Les pro diront que cette recette n’est pas assez bien mais ça suffit quand on est pas Sushiman.

Une fois tout bien refroidi et nos légumes coupés en dès, on peut se faire un kiffe et placer tout les ingrédients joliment.
Ou on peut tout bazarder parce qu’on a faim. (Comme quoi faire du riz a sushi, c’est très chiant).

Et la c’est soit le moment de grailler, soit le moment de faire sa jolie photo instagram. Perso je commence par la photo parce que je suis ce genre de fille, et ensuite j’attaque mon bowl en ajoutant du wasabi et de la sauce soja !

Allez Bon App Moussaillon !
J’espère que cette petite recette t’as plu même si c’était encore une fois simplissime. je trouve c’est bien pratique quand on a envie de bien manger mais un peu la flemme. Salade de riz, la base quoi.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s