L’instant Artistique #4

L’artiste d’aujourd’hui est très connu. Vous le connaissez tous. Il s’agit de Claude Monet. Pas besoin de présentation. Je l’adore, ses mélanges de couleurs sont inimitables. Je fond complètement devant ses tableaux, je me sens ailleurs, comme en vacances, j’observe les toiles de fond en comble. Il y a une peinture et moi, j’oublie le reste.

Aujourd’hui j’ai juste envie de vous partager mon ressenti devant ses tableaux impressionnistes.

ac5a042adc04024b084926e6621fac4b

Je me sens comme hors du temps, j’admire un paysage, un coucher de soleil. Je prends l’air, je respire. Les couleurs m’envahissent et tourbillonnent, dans une ambiance douce qui m’enveloppe. C’est l’été, c’est l’automne. Une température de juste ce qu’il faut pour être à l’aise, un vent frais dans mes cheveux et un beau soleil. Il y a comme un flou qui me sépare de la réalité et du reste. La même sensation que l’on a quand on s’endort, je suis légère. On est bien, ailleurs, on flotte dans du vide.

427feb51121f03a0fcea28558477dc4b

Petit plus sur l’impressionnisme, ce mouvement relaxant :

Définition :

« Avec leur volonté de représenter le motif en fonction de la lumière et de ses effets, les impressionnistes remettent en question les principes artistiques qui définissaient jusqu’alors la représentation picturale. L’impressionnisme ne cherche pas le sens mais la forme, qu’il réinvente en peignant l’instant selon les lois scientifiques de la perception visuelle, en utilisant la couleur comme seul outil de composition. » Source

Et oui ! Belle leçon non ? Rien n’est absolument parfait dans la vie, alors pourquoi ne pas juste se concentrer sur ce que l’on voit, et de la manière dont on l’entend ? Nous ne sommes pas forcés de respecter des codes de bienséance (je fais ici allusion à la hiérarchie dans la peinture au 19ème siècle, ou existait le salon d’exposition de l’académie et seul les peintures d’histoire/religieuse, figurative, y trouvaient leur place). La vie c’est à nous de l’imaginer. Si on est exclus ou, mécontent des conventions, pourquoi ne pas juste s’inventer un monde parfait où l’on serait heureux ? (Comme le groupe de peintres qui créa le salon des refusés en 1863, parce qu’ils en avaient assez de se prendre la porte du « Salon Académique » à la figure, leurs peintures étant jugées laides, sales, ou pas assez bien). C’est vrai quoi, au fond, il suffit d’un peu de courage et d’assurance.

FAIS CE QUE TU VEUX !

-Tu veux peindre un champs en bleu ? Eh bien soit, vas-y mon ami.

-Tu veux faire une forêt multicolore peinte a la truelle et au couteau ? Ça sera un chef d’oeuvre, j’en suis sûre.

-Tu veux écouter de la coldwave et t’habiller tout en noir ? Aucun problème, ça peut être très sexy.

-Tu ne veux plus manger que du chocolat ? Ok, mais fait attention les Oompa lumpa vont venir te chercher. (Et ça donne du diabète).

Enfin bref, tout ça pour dire : Libre à nous de vivre comme on l’entend. Au diable les conventions ! (Mais si vous décidez de vous promener tout nus vers une école primaire, ne citez pas mon nom dans vos motivations, merci.)

Eh oui, l’impressionnisme ça m’inspire. J’adore, je pourrais m’envoler dans un autre monde.

Bon Salut Moussaillon ! A la prochaine !
Il conviendrai de dire Hakuna Matata, mais caser ça dans l’article de Monet, je suis trop sure que ce soit approprié.

 

 

Advertisements

Une réflexion sur “L’instant Artistique #4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s